1 2 3 4 5 6 7 8 9
blason

Félines


Haute-Loire

Hébergement et restauration

Gites

gites Auffour : Les jardins de Clo - Mme MOULIN - 09 63 27 87 70 ou sur www.lesjardinsdeclo.com

AUBERGE de CHAMBORNE Restaurant, Bar, Epicerie

Restaurant « les 4 vents » à Chamborne autrefois « La Borie », commune de Félines.« Per pa oublida » pour ne pas oublier

A la fin du règne de Charles X en 1830, notre arrière grand-père Victor COUDERT et Marie Jaquemard son épouse, décident de construire une auberge sur l'unique axe routier qui existe alors ; afin d'accueillir les voyageurs, le relais postal, mais aussi une halte pour chevaux nécessaires aux diligences qui assuraient les trajets Le Puy en Velay – La Chaise Dieu et prenaient également les nombreux curistes venant prendre les eaux à la Souchère les Bains. Les pierres pour la constructions furent extraites d'une carrière située tout proche au village de Pegut. Le foyer COUDERT a eu 8 enfants, lorsqu'un des fils, notre grand-père Édouard COUDERT et sa femme Augustine ESBELIN prirent la relève de l'auberge, ils l'agrémentèrent d'une épicerie et d'une forge venant concurrencer la forge d'un frère, Jean COUDERT de l'autre côté de la route.

chamborne Mais il est vrai qu'à l'époque, il y avait du travail pour tous, car les moyens de locomotion étaient à pied ou à cheval. Lorsqu'en 1926, nos grands-parents décident de s'exiler à Lyon, n'étant pas certains de ce qu'ils trouveraient, ils sollicitèrent un « intérim » auprès d'une tante de la famille : Clémentine COUDERT-CHARRAT, afin de pouvoir réintégrer « La Borie » plus facilement le cas échéant. L'expérience lyonnaise étant concluante, les COUDERT vendent à Monsieur DURAND et Eugénie son épouse. Ils agrémentent le commerce d'un four à pain assurant ainsi la couronne hebdomadaire aux habitants et au-delà. Au décès de M. DURAND dit « le bouc » car il portait la barbe, c'est sa fille et son gendre Berthe et Félix MATHIEU qui assureront la relève, boulangerie, café, épicerie et airs d'accordéon en prime pour les fêtes. Au décès de leur fils Paul, Félix MATHIEU décline ainsi que le commerce.
4vents En 1969, une nouvelle énergie arrive dans les lieux : André CHAPPAT. Il est du métier, vient de Chomelix, aidé de sa sœur, il va non seulement donner un coup de jeunesse au village mais aussi jouer un rôle social important, retardant pour certaines personnes, l'entrée en maison de retraite assurant entre 2 assiettes, un repas livré à domicile avec le sourire. Par la suite, il épousera une fille du village, Bernadette RABIN qui confortera cet esprit, le remplacera aisément aux fourneaux lorsqu' André ira travailler ailleurs afin d'améliorer l'ordinaire. Grâce à son idée, bien des jeunes ont dansé sur un parquet protégé dressé en banlieue de Chamborne sur la route de Craponne. « Les 4 vents », c'est bien là où les vents se battent, c'est ici aussi que des cœurs ont battu de joies pour fêter anniversaires, mariages et de peines pour les enterrements et les offices, tous sous le même toit et d'un même cœur.

Georges COUDERT-PERRU
auberge2 Le 22 juin 2012, un nouveau gérant de 27 ans originaire de Baffour, commune de La Chaise Dieu s'installe dans ces lieux chargés d'histoire mais très modernisés. Victor RASSAT propose : restaurant, bar, épicerie. Le restaurant sera ouvert tous les jours de l'été, midi et soir. Les menus seront proposés avec des produits du terroir. Victor RASSAT a suivi une formation hôtelière au lycée hôtelier de La Chaise Dieu. Afin d'enrichir ses connaissances, il a vécu au canada pendant 1 an, puis Monaco, Paris, Lyon .... Nous lui souhaitons beaucoup de courage et que cette auberge de Chamborne soit sous les auspices de la bonne table et de la convivialité.

Véronique PIERRET

Dancing l'Eden

edenlogo eden1 eden2 eden3 Le dancing vous accueille à Estables - 43160 Félines - 04 71 00 99 82
Les lundis et jeudis de 14h30 à 19h30
Un dimanche par mois.

Sites touristiques

casadei Au XIième siècle, Robert de Turlande fonde l'Abbaye de la Chaise-Dieu. Pendant plus de quatres siècles, se développe la confrégation casadéenne, une des congrégations monastiques les plus importantes du Moyen-Âge. Elle va rayonner en Europe grâce à tout un réseau de prieurés et d'Abbayes. Plus de 800 sites ont été recensés, en France, en Espagne, en Italie, en Belgique et en Suisse. Depuis 2001, le Réseau Européens des Sites Casadéens, association loi 1901, cherche à renouer des liens entres ces sites qui ont partagé une histoire commune avec La Chaise-Dieu pendant plusieurs siècles. Ses missions sont de faire connaître et valoriser ce patrimoine casadéen, de renforcer les échanges éducatifs, artistiques, économiques ou scientifiques entre les sites, afin de contribuer à leur développement culturel et tourisitiques.
Vous pouvez vous renseigner auprès de l'association qui recense les Sites Casadéens au 04 71 00 10 57 ou sur : www.casa-dei.eu ou leur écrire sur :casa-dei@wanadoo.fr

Notre Dame d'Aubissoux

Aubissoux1 Aubissoux2 Aubissoux2
Bien que n'étant pas sur la commune de Félines, quelques liens spirituels et matériels nous unissent à cette Chapelle. Pour se rendre à cette chapelle, il faut prendre, à Craponne sur Arzon, la route de Tiranges jusqu'à la Rochette.Suivre Aubissoux. Elle se trouve à gauche en entrant dans le village.
Bon nombre d'enfants de la commune allaient en pèlerinage à Aubissoux avant ou après leur 1ère communion et une félinoise a contribué à la restauration de l'édifice.
Deux jeunes du village d'Aubissoux, les fils CORNET et JEANILLON étaient allés à une foire aux bestiaux en Auvergne acheter du bétail pour agrandir leurs cheptels. Arrêtés, on ne sait pour quelle raison, par le Seigneur d'Orcival, (Orcival est sur le canton de Rochefort-Montagne à 30 kilomètres de Clermont-Ferrand), ils sont jetés dans une obscure prison et n'ont aucun espoir d'en sortir, enchaînés dans un cachot sans lucarne.
Dans cette épreuve, ils s'adressent à la Vierge d'Orcival en lui faisant promesse s'ils sont rendus à leurs familles éplorées de lui faire élever un sanctuaire dans leur village natal. Ils ont à peine fait cette promesse que les chaînes tombent de leurs mains. Ils aperçoivent vers le haut du lieu une étroite ouverture permettant de s'échapper. Un tableau dans la Chapelle représente l’événement : Notre Dame d'Orcival au centre, sur les côtés les murs de la prison avec de pesantes chaînes formées de solides anneaux tout comme ceux que l'on peut voir sur la façade sud de l'église d'Orcival.
Eglise d'Orcival
orcival1
Il faut préciser que depuis, la Vierge d'Orcival est invoquée sous la vocable de Notre Dame des Fers.
Les jeunes vellaves ont voulu témoigner leur reconnaissance et surtout faire honorer la Sainte Vierge par leurs compatriotes.
Le sanctuaire fut primitivement sous le vocable de Notre Dame d'Orcival, c'est la raison pour laquelle l'Abbé Régis PONTVIANNE, historien local, dit que « Notre Dame d'Aubissoux est fille de Notre Dame d'Orcival ».
orcival2
La Chapelle ne sera, au début, que fréquentée par les familles des fondateurs et les habitants des lieux voisins.
Ce fut que peu à peu que Notre Dame attira des contrées plus éloignées : La Chaise Dieu, Félines, Saint Just, Saint Pal de Murs, Jullianges regroupant des pèlerins pauvres qui ne pouvaient se rendre au célèbre sanctuaire du Puy.
C'est sans doute la raison pour laquelle une statue de la Vierge Noire du Puy orne l'Autel d'Aubissoux.
La construction de l'édifice est antérieure à la Révolution puisqu'elle a subi pendant cette période bien des vandalismes successifs. Une restauration a eu lieu grâce à la générosité d'une félinoise Marie-Rose RICHARD/JOUVE qui tenait commerce Boulevard du Nord à Craponne sur Arzon et dont l'époux bourrelier était natif de Miolet sur la commune de ChomeIix. Nous lui devons aussi la couverture du caveau communal au cimetière de Félines.

Référence bibliographique : « la ville et le canton de Craponne » Histoire civile et religieuse Abbé Régis PONTVIANNE
Article écrit par M. PERRU-COUDERT Georges

Selon la loi Informatique et Libertés, toute personne figurant sans son consentement peut exiger le retrait des informations la concernant. Mentions légales
Des suggestions ou des remarques ? Veuillez contacter le WEBMASTER ici